Jeux coopératifs : Coopérer pour mieux jouer !

Jeux coopératifs : Coopérer pour mieux jouer ! Depuis plusieurs années les jeux coopératifs ont le vent en poupe et le grand public semble de plus en plus attiré par ce concept. À l’occasion de ces fêtes de fin d’année, la maison d’éditions de jeux Weelingua, propose deux super jeux coopératifs, une bonne occasion de revenir sur la genèse du jeu coopératif et ses bienfaits.
Le jeu coopératif, quesaco ?

Le principe est simple : c’est un jeu dans lequel tout le monde gagne ou tout le monde perd. Les joueurs ne sont pas en opposition, mais vont devoir s’entraider pour remporter la partie. Le genre de jeu où, à la fin, on a plus envie de se serrer la main et de se dire « bien joué » que de charrier le perdant. Le bon esprit est de rigueur et on évite les antagonismes suscités par la compétition.

Un concept nouveau ?

Non. Il faut remonter à la fin de la guerre du Vietnam pour voir les 1er pas du jeu coop’. Né dans une mouvance pacifique des traumatismes engendrés par la guerre, ce type de jeux traverse l’Atlantique pour arriver, d’abord en Allemagne, dans les années 80. Il est souvent resté en marge des jeux traditionnels mais depuis quelques années sa place grandit au sein des rayons de jeu de société, et c’est tant mieux !

Les bienfaits du coopératif

Comme les joueurs sont amenés à unir leurs forces pour remporter la partie, ils développent l’entre-aide, le travail d’équipe et renforcent la confiance en soi. Ils permettent également aux enfants et aux adultes d’apprendre à se connaître face à l’adversité. Ils sont également d’excellents moyens d’intégrer des enfants qui refusent de participer à un jeu par peur de l’échec. Toutes les compétences abordées dans les jeux coopératifs préparent donc les enfants à acquérir certaines compétences qui forgeront leur mentalité d’adulte.

Le jeu coopératif chez Weelingua ?

2 nouveautés pour les fêtes !

Après le succès des WiniFutés et la légende de Savia – élu meilleur jeu de société par les médias et les parents lors des étoiles du jouet 2017, les créateurs de jeux de Weelingua proposent pour ces fêtes de fin d’année 2 jeux purement coopératifs. Le premier s’adresse aux tout-petits de 3 à 6 ans et leur apprend à accepter la défaite progressivement grâce à un concept évolutif innovant : La course des MiniFutés. Le second, quant à lui, plonge les enfants et les adultes dans une course poursuite où les joueurs vont aider les héros de la saga à retrouver leur copain qui a été kidnappé par le méchant de la bande. Les joueurs devront relever une multitude de défis en français ou en anglais comme bon leur semble.

Si le 1er jeu : La course des MiniFutés est déjà présent en France, il faudra attendre février 2018 pour trouver Les WiniSmart dans nos rayons. En attendant, toute cette jolie gamme est disponible en commande sur le site www.weelingua.com.

La course des MiniFutés 

1Jeu coopératif et évolutif pour les tout-petits.

Grâce à un dé évolutif qui permet de changer les probabilités de victoire, les parents accompagnent les enfants à perdre, mais en douceur.

Âge : 3 -6 ans

Nombre de joueurs : 1 à 4

Durée : 10 min.

Lancement en France et en Belgique : le 20/11/2017

Les WiniSmart

Un jeu coopératif bilingue pour s’amuser en français, en anglais ou en bilingue.

Suite au Brexit, WinEnglish a dû se rendre à Londres.

Profitant de son isolement, le terrible WiniChipeur

l’a kidnappé et le retient captif dans Londres.

Les WiniSmart doivent impérativement le retrouver s’ils veulent réaliser la prophétie de l’oracle et rouvrir les portes du monde de Savia.

Âge : à partir de 8 ans

Nombre de joueurs : 2 à 6 Durée